Hypers, anticiper les mutations pour mieux vous défendre

carrefour hyper

Les difficultés que connaissent les hypermarchés Carrefour ont entraîné la nomination d’un nouveau PDG qui a clairement affiché sa volonté d’entreprendre plusieurs chantiers destinés à redresser l’entreprise.

L’efficacité de ces politiques économiques, si elles nous intéressent forcément en raison de leur impact sur la pérennité du groupe, ne sont pas du ressort de notre organisation et nous jugerons de leur efficacité quand le temps sera venu. Ce qui anime FO à présent, c’est bien sûr de défendre les intérêts des salariés de toutes les BU et donc d’anticiper les impacts sociaux que ce changement de cap va produire.

Pour être efficace, il nous faut regarder la réalité en face et accepter que nous vivons dans un monde en mouvement où la concurrence, les nouveaux modes de consommation et les nouvelles technologies seront nécessairement intégrées à notre organisation par la Direction sous peine de menacer directement l’existence de Carrefour.

Pour FO, ces mutations doivent être absorbées par Carrefour sans nuire aux salariés, c’est notre job, notre engagement.

Réunis en assemblée le 20 novembre, les délégués ont donc débattu de plusieurs thèmes d’actualité liés à l’action de la nouvelle Direction :
– Les restructurations des services administratifs (PAM/RAM/stations services),
L’accord de sécurisation des ouvertures du dimanche matin. Michel Enguelz, Délégué de Groupe, a rappelé que cet accord laissait aux élus des magasins la décision de valider localement, ou pas, son application. Ce texte instaure ainsi un véritable droit de veto aux élus des magasins.
Ce droit est renforcé par une possibilité de revenir sur cette première décision au bout de 18 mois.
Cet accord sera le seul accord dans toute la distribution qui laissera le dernier mot au comité d’établissement et aussi celui qui donnera le plus de garanties et de droits aux salariés dans le cas d’ouvertures du dimanche matin.
– La mise en place du Comité Social Economique (CSE) et son impact sur la représentation du personnel
– La location-gérance et la forte volonté de FO d’intégrer partout des clauses sociales pour que les salariés conservent leurs droits.

D’autres dossiers ne manqueront pas de venir s’ajouter à cette liste les prochains mois.

Pour donner du poids à FO dans la négociation d’accords innovants, nous savons que nous pouvons compter sur vous, les résultats aux élections le prouvent. Le bilan des élections ayant précédé l’officialisation des ordonnances du 23 septembre montre une progression des voix pour Force Ouvrière et une nouvelle chute de la CGT qui, comme dans les Market, baisse de près de 5%.

Merci de votre confiance, nous nous efforcerons de nous en montrer dignes