Carrefour, FO ne valide pas le projet de départs volontaires

29 mars 2018

Le 27 mars 2018 s’est tenue l’ultime réunion (pour la Direction) de relecture du projet de Plan de Départs Volontaires (PDV) de Carrefour.

FO a affirmé sa désapprobation par rapport à la méthode et à la précipitation (1 mois), avec laquelle le DRH du groupe, Jérôme Nanty, a souhaité faire passer ce projet. Au regard de l’ampleur inédite des suppressions d’emplois envisagées, un nombre important de points restent à discuter, alors que la Direction du groupe refuse la poursuite constructive de la négociation.

FO dénonce le climat de pression et de menaces dont font l’objet les salariés et élus FO pour tenter d’empêcher l’exercice de leur droit de grève.

De fait, l’attitude déloyale et mensongère du DRH groupe rendent aujourd’hui difficile la conclusion d’un tel accord paritaire chez Carrefour.

C’est peut-être cela la méthode Bompard ?

Pour toutes ces raisons, le syndicat FO Carrefour estime et regrette qu’il soit impossible de valider en l’état, le projet d’accord de PDV, prévoyant le départ de 2400 salariés des structures sièges de Carrefour.

Michel Enguelz
Délégué de groupe
Syndicat FO Carrefour

photo : distribution de tracts à Massy