Réunion de sortie de crise, les résultats

09 avril 2018

L’ampleur de la mobilisation HISTORIQUE du samedi 31 mars 2018 était à la hauteur de la colère et des frustrations des salariés du groupe Carrefour. Alexandre Bompard a reçu le message, à ce titre la direction a convoqué les Délégués de Groupe le 5 avril, juste avant les réunions de NAO Hypers, Market et Supply Chain.

Les propositions sont les suivantes :

-Assurance de la direction qu’aucun salarié ne sera pénalisé pour avoir fait grève le 31 mars dernier. Accord pour étaler les retenus des heures de grève sur la paye et dans le temps.
-Plan de Départs Volontaires (PDV) des sièges et Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) de la Proxi et les fermetures de magasins, impactant plus de 5000 emplois. La direction nous informe qu’une version NON SIGNEE sera proposée à la consultation des différents CCE et CE. Elle nous indique également que les deux textes pourront êtres amendé, ce qui veut dire que la négociation est toujours ouverte.
-Location-gérance : la direction confirme sa volonté de trouver un accord avec des engagements plus large que des compensations financières (mise en place d’une Clause Sociale). Le cadre est posé, reste maintenant à caler un calendrier de réunion de négociation (Hyper et Super).
-Report en septembre du passage en location gérance des 5 hypermarchés concernés.
-Mise en place d’une instance de dialogue social du réseau Franchisé et location gérance au niveau de tous les formats de magasin.
-Sur la participation :
. 57€ en moyenne de prime de Participation
. 350€ uniforme et forfaitaire de complément de prime d’Intéressement
. 150€ (net et non imposable) en bon d’achat Carrefour (pour un salarié à temps complet, proratisé avec un plancher à 70€) versé au mois de mai
Soit 557€ en moyenne.