La GPEC

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) a pour objectif de proposer des espaces de mobilité et d’évolution de carrière professionnelle pour les salariés du groupe Carrefour.

La GPEC doit contribuer à faciliter la mobilité des salariés, qui peut être un outuil de prévention et d’adaptation des emplois ainsi que de motivation en termes de promotions ou de mutations.
Ansi la GPEC doit permettre, notamment par l’accès à la formation, l’adaptation professionnelle des salariés mais également leur reconversion et leur promotion par un recours si necessaire à la mobilité interne et externe.

A ce titre l’accord Carrefour a pour volonté d’accompagner professionnellement les salariés face aux adaptations économiques et sociales de l’entreprise, et de prendre en compte les itineraires et les projets professionnels des salariés liés aux évolutions des technologies, des organisation et des structures d’emploi.

Membres FO du comité emploi et GPEC 

Pierre BAREILLE 06 33 88 91 40
Joelle NOLDIN  06 12 35 79 67
Brigitte PENNE 06 18 56 97 76
Jean Marc ROBIN 06 87 25 90 08
Cyril BOULAY 06 25 56 84 86
Sylviane LE PELTIER 06 18 23 31 15
Daniel JOLY 06 75 19 37 21
Laurent BOULANGER 06 63 56 28 68

Réunion Comite Emploi GPEC Carrefour

NOVEMBRE 2016
Point sur la certification CLÉA,
CERTIFICAT DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES

CLÉA, CERTIFICAT DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES

CleA c’est quoi ?
Créé par le Comité Paritaire Interprofessionnel National pour l’Emploi et la Formation, le certificat CléA est un outil au service de la formation, de l’emploi, de l’évolution professionnelle et de la compétitivité. La CPNE (commission Paritaire Nationale de l’Emploi) a contextualisé le référentiel, le processus de mise en œuvre, ainsi que la rédaction des cahiers des charges d’habilitation d’organismes évaluateurs et d’organismes de formation.

CléA c’est une nouvelle certification professionnelle créée pour les salariés ou demandeurs d’emploi. Salariés sans diplôme mais avec des connaissances de base, et de l’expérience, l’idée de cleA est de s’appuyer sur vos points forts, et ainsi  attester de la maîtrise des savoirs de base afin de favoriser l’employabilité et l’accès à la formation si nécessaire, notamment pour les demandeurs d’emploi et les salariés sans qualification.

CléA est un certificat officiel reconnu partout en France.

Etape d’évaluation : Cette étape d’évaluation n’est donc ni un examen, ni une épreuve. Il y a 7 domaines avec 28 sous domaines et 108 critères d’évaluation. Exemple, pour le domaine (1) communiqué en français, il y a les modules suivants : écouter et comprendre ; s’exprimer à l’oral ; lire ; écrire ; décrire et formuler.
Le certificat est acquis si les résultats de l’évaluation initiale de chaque sous domaine a un taux de réussite d’au moins 75 %.
Une évaluation finale à l’issue de la formation pourra valider les domaines non acquis pour la certification dans les 5 ans. Point important CleA est opposable à l’employeur avec le CPF

A date CléA n’est pas encore déployé chez CARREFOUR, seuls les salariés en contrat de professionnalisation préparant un CQP  » Employé de Commerce  »  ont la possibilité de suivre le parcours d’évaluation  du CléA ; Cette disposition est possible grâce à la signature par la FGTA FO de l’accord de branche »100 000 chances pour demain ».

Pour information, le Centre de Formation et Compétence est habilité par la CPNE en tant qu’organisme évaluateur pour dispenser l’évaluation initiale et finale. Le test se déroule sur une journée pour valider les compétences ou définir un programme de formation en vue de l’obtention de la certification. Pour l’évaluation l’outil  utilisé est la tablette numérique.

Les points d’alerte de la FGTA FO

La délégation demande une publicité de ce dispositif, ainsi qu’un réel accompagnement des salariés, volontaires.  La délégation demande que la présentation soit effectuée à l’ensemble des CCE du Groupe. La délégation alerte aussi sur le fait que ce dispositif, permet de consolider les bases, il est important de solliciter l’intérêt du salarié. La délégation demande que cette certification puisse s’inscrire  dans un parcours de développement professionnel valorisant.

Pour les membres FO au comité Emploi et GPEC
Pierre BAREILLE