Comité Central d’Entreprise Carrefour Hypers des 20 et 21 septembre 2018

Carte cce 2017

21 septembre 2018

Retrouvez en affiche les interventions de FO au Comité Central d’Entreprise Carrefour Hypers des 20 et 21 septembre 2018.

Déclaration FO au CCE
Madame Cheval vous arrivez à la Direction des Hypermarchés alors que dans l’entreprise nous prenons connaissance depuis plusieurs mois de décisions très importantes qui impactent la vie de milliers de salariés.

Le plan de transformation « Carrefour 2022 » présenté par Mr Bompard prévoit de faire évoluer notre modèle organisationnel et social pour l’adapter à son environnement concurrentiel, à l’évolution du mode de consommation, au ecommerce et à la mise en place de nouvelles technologies.

Dans ce contexte les élus Force Ouvrière du CCE exigent de la direction une information honnête et sincère sur la stratégie de l’entreprise et les projets de transformation à venir.

De son coté, FO continuera de défendre ses convictions et portera des revendications fortes afin de veiller à sécuriser et optimiser l’emploi, la transition professionnelle au sein même de l’entreprise, les conditions de travail et le pouvoir d’achat des salariés.

Pour Force Ouvrière les transformations à venir ne pourront pas se faire au détriment des salariés, qui depuis plus de 50 ans ont construit et fait grandir les hypermarchés. Ces transformations devront s’appuyer sur un projet social concret et lisible pour redonner confiance aux salariés.

Carrefour devra mettre en oeuvre les mesures sociales nécessaires à l’évolution des métiers afin de maintenir l’employabilité et permettre la transition professionnelle.

De plus, Force Ouvrière rappelle que la valeur d’un accord ne se mesure pas simplement à son contenu mais surtout à sa bonne application sur le terrain.

Nous constatons que dans un certain nombre de magasins il est difficile de faire respecter les accords signés, nous n’arrêtons pas d’alerter et d’intervenir pour régler les problèmes. Il devient urgent que tous les opérationnels sur le terrain prennent conscience des enjeux à venir en respectant, dans un premier temps, les accords signés tout en instaurant un dialogue social local de qualité.

Force Ouvrière, conscient de l’enjeu de tous ces projets, qui ne pourront se faire sans concertation et sans un agenda social cohérent et détaillé, restera très vigilent sur les conséquences qu’ils pourront avoir sur les salariés, leurs conditions de travail et leurs emplois.

Pour finir, nous vous souhaitons Mme Cheval la bienvenue à la tête des hypermarchés. Vous devrez incarner un renouveau avec la mise en place du projet de réforme dans les hypermarchés. Les salariés ont besoin de perspectives d’avenir pour les hypermarchés et aussi sur leur avenir personnel.

Force Ouvrière restera prêt à débattre sur les solutions que vous proposerez, pour défendre l’avenir des salariés et de l’entreprise.